Benoît Sibaud : « une position courageuse, intègre et ouverte »

L'APRIL, neutre sur le plan de la politique mandataire, a travaillé avec des députés de tous les partis durant l'examen de la loi DADVSI, afin de permettre comme vous l'avez justement noté M. le Député « que les questions fondamentales autour de l'interopérabilité, des standards ouverts et des logiciels libres soient débattues dans l'hémicycle » (http://april.org/association/presse.html).

Durant l'examen de cette loi, vous avez tenu une position courageuse, intègre et ouverte au sein de l'UMP, en portant et en défendant des amendements protégeant les droits des auteurs et utilisateurs de logiciel libre et susceptibles de favoriser le développement de l'interopérabilité.

Lorsque ces amendements ont été supprimés par le Sénat à la demande du gouvernement, vous vous êtes battu pour qu'ils soient réintégrés en commission mixte paritaire, puis avez écrit au Président de la République pour lui demander de ne pas promulguer cette loi, vos demandes n'ayant malheureusement pas été entendues (ce qui fait notamment que cette loi est aussi problématique pour le Logiciel Libre).

Vous avez par ailleurs, M. le Député, été l'un des acteurs à l'origine de la migration du poste de travail des députés vers le logiciel libre. Vous avez travaillé à l'utilisation du logiciel libre dans les administrations, pour des raisons d'indépendance technologique, de pérennité, de sécurité, d'économie, etc. Vous vous êtes exprimé contre la vente liée et les ordinateurs de vote tels qu'ils sont actuellement. Enfin, vous êtes intervenu sur le dossier des brevets logiciels à l'automne dernier, discrètement mais avec détermination.

Ce faisant, vous avez contribué à donner aux logiciels libres et à l'interopérabilité leur place dans la sphère politique au niveau national et placé les enjeux des TIC dans un projet de société.

Ces actions méritent d'être saluées, en espèrant qu'à l'avenir vous puissiez les poursuivre et les prolonger, et qu'elles trouveront un écho favorable dans toutes les sphères politiques.

Librement,

Benoît Sibaud



Thierry Stoehr : « force et compétence »

Mes lignes ci-dessous ne sont pas celles des nombreux Ministres qui ont déjà témoigné sur ce site. Mais je tiens en tant que rédacteur en chef du site Formats-Ouverts.org à saluer et à souligner le travail important que vous avez mené, Monsieur le Député.

Ce travail que j'ai eu l'occasion de relater sur Formats-Ouverts.org concerne le dossier des technologies de l'information et de la communication (TIC), si important dans le monde actuel car le numérique est omniprésent.

Dans ce dossier des TIC qui concerne d'abord la technique, mais aussi l'économie, le social ou la culture, vous vous êtes impliqué avec force et compétence à propos des standards ouverts, de l'interopérabilité ou encore de l'administration électronique.

Les « standards ouverts » sont en apparence une expression mystérieuse. Il s'agit des outils techniques qui sont utilisés pour enregistrer les données numériques (les formats) et les communiquer (les protocoles). Ils sont définis dans la loi LCEN du 21 juin 2004.

Ces standards ouverts sont la clé technique qui permet l'interopérabilité, la libre et saine concurrence, l'indépendance technologique et l'innovation. Vous l'avez compris et soutenu dans vos prises de position, vos nombreuses actions comme au travers de question parlementaire.

Ainsi, vous avez agi pour l'emploi des standards ouverts : dans le développement de l'administration électronique via un RGI fort (Référentiel Général d'Interopérabilité) ; pour l'interopérabilité lors du débat sur la loi DADVSI ; sur les ordinateurs des députés et sur le site Web de l'Assemblée nationale.

Tout simplement bravo pour ce travail de portée nationale, en espérant que vous aurez l'occasion de le poursuivre en défendant encore les standards ouverts.

Source : http://formats-ouverts.org/blog/?q=Cazenave



Alexandre Zapolsky : « un homme honnête et fidèle à ses convictions » (voir le courrier en PDF)

Pour : Monsieur Cazenave, Député et candidat à sa succession dans la 1ère circonscription de l'Isère

Objet : Lettre publique de soutien

Cher Monsieur Cazenave,

Les élections législatives qui approchent me donnent l’occasion de formuler publiquement les échanges que nous avons eu par le passé, notamment au travers de votre blog, vous redire toute l’estime que nous portons à vos travaux et l’importance, pour nous, acteurs du Logiciel Libre, que vous puissiez être reconduit à l’Assemblée Nationale.

Dans cette élection, ceux qui décideront sont les électeurs de votre circonscription. Aussi au travers de cette lettre, voilà ce que j’aimerais leur dire.

J’aimerais leur dire toute la fierté qu’ils peuvent ressentir d’avoir eu un député qui est monté, au nom de ses idées et de ses intimes convictions, aussi souvent au créneau dans l’hémicycle, parfois à contre courant du mouvement général. Il a travaillé pour l’intérêt général en Homme Libre. Sur le dossier de Loi DADVSI, qui a touché de près l’ensemble des Internautes et peut-être encore plus le monde du Logiciel libre, son engagement et son investissement fut total. C’est à cette occasion que j’ai pu échanger avec lui. J’ai découvert un homme honnête et fidèle à ses convictions, mais aussi capable de s’ouvrir aux autres et de dialoguer, se forgeant une opinion après en avoir débattu.

Ceux qui en France vivent d’Internet et des Logiciels Libres, ceux qui en France souhaitent qu’Internet et les Logiciels Libres soient préservés ont intérêt à ce que le candidat Cazenave soit élu ! Ainsi, les électeurs de la 1ère circonscription ont un rôle majeur : ils portent à travers leur voix, les espoirs de nombreux autres français qui souhaitent que ce Député soit élu.

De cette manière un peu iconoclaste, je souhaitais, Monsieur Cazenave, vous faire part de mon soutien pour cette élection. Aucune élection n’est facile. Mais je suis certain que vos succès, votre investissement et votre liberté sauront convaincre l’ensemble de vos électeurs.

J’ai confiance en eux. J’ai confiance en vous.

Je vous prie de croire, Cher Monsieur Cazenave, en mes sentiments les plus fidèles.

Alexandre ZAPOLSKY
PDG de LINAGORA
Président de l’ASS2L