Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Permanence :
3, boulevard Maréchal Joffre
38 000 Grenoble
tél : 04 76 46 18 27
fax : 04 76 87 67 26
Contact

Richard Cazenave

Membre honoraire du Parlement

mercredi 20 décembre 2006

Vie Locale

SOITEC : l'hommage à Jean-Michel Lamure

[1]

Merci à André-Jacques Auberton-Hervé[2], à Pascal Mauberger[3] et aux collaborateurs du service de communication, qui nous ont livré une rétrospective de l'aventure SOITEC, en y mêlant étroitement un hommage plein d'affection à Jean-Michel Lamure, co-fondateur de SOITEC, trop tôt disparu. J'ai été touché en particulier par la volonté du Président Auberton et des collaborateurs de SOITEC de construire l'avenir de l'entreprise "aussi pour lui et toujours avec lui".

Merci également à la municipalité de Bernin et son maire, Nicole Séchaud, d'avoir accepté de donner le nom de Jean-Michel Lamure au carrefour du Parc Technologique des Fontaines.

Ce fut l'occasion pour moi d'ailleurs de rappeler le trait d'union que Jean-Michel Lamure a été entre tous les acteurs de cette réussite, et mes souvenirs personnels des négociations qui ont permis de faire venir SOITEC à Bernin où l'entreprise a créé 1000 emplois en sept ans, et entraîné dans son sillage l'installation de très nombreuses activités sur le Parc Technologique des Fontaines.

Jean-Michel Lamure, alias Jiminy Cricket, était de cette race d'hommes qui, au milieu des paris technologiques, industriels et financiers les plus ambitieux, savait cheminer avec le sourire et en gardant la simplicité et l'authenticité dans ses relations avec les autres, quels qu'ils soient. Car le pari qui était pour lui le plus important n'était pas celui de la technologie mais celui de l'humain.

Lire la suite

dimanche 17 décembre 2006

Agenda

Dîner du C.R.I.F.

Richard Cazenave était convié jeudi soir au dîner annuel du Conseil Représentatif des Institutions Juives Grenoble-Isère, où il est arrivé en compagnie de Christian ESTROSI, Ministre Délégué à l'aménagement du Territoire.

Lire la suite

vendredi 15 décembre 2006

Général

Vente liée : faire aboutir l'action de groupe

Le 20 novembre dernier, le groupe de travail Détaxe, l'APRIL, l'AFUL et les associations de consommateurs ont participé à une réunion à la DGCCRF sur le problème des logiciels préinstallés : la vente liée systématique de logiciels à l'acquisition d'un matériel informatique, sans jamais que le consommateur ait la possibilité d'acheter un ordinateur "nu". Lors de cette réunion, la DGCCRF avait signalé que les plaignants devaient plus porter le litige devant la justice. Voilà qui est fait.

Lire la suite

jeudi 14 décembre 2006

Général

Effet de serre : les poids lourds et le protocole de Kyoto

Depuis 17 ans, la Commission européenne édicte des normes pour réduire de manière constante la pollution automobile. La norme Euro 4, entrée en application le 1er octobre 2006, impose de nouvelles limites aux constructeurs, divisant globalement par deux les valeurs précédemment prévues par la norme Euro 3 datant de 2002. Grâce à cette démarche, en moins de vingt ans les émissions polluantes des poids lourds ont été considérablement réduites :

  • six fois moins de monoxyde de carbone dans les gaz d'échappement
  • cinq fois moins d'oxydes d'azote
  • une réduction dans les mêmes proportions du volume des particules et des hydrocarbures imbrûlés.[1]

L'objectif des normes Euro sur les émissions polluantes est d'inscrire les transports routiers dans la logique du protocole de Kyoto. Un effet majeur de l'instauration et de l'évolution de ces normes est l'évolution technologique qu'elles impliquent, afin de rendre moins polluants les véhicules automobiles en général, et les poids lourds en particulier, dans un souci conjoint d'économie d'énergie et de rentabilité de la mise en oeuvre de ces technologies.

Une démarche que la France doit poursuivre : il s'agit non seulement de la protection de l'environnement, mais aussi du développement de nouveaux procédés qui sont à même d'alléger voire de supprimer notre dépendance aux hydrocarbures, dont nous savons que leur coût de production ne fera qu'augmenter à l'avenir en raison de la rareté croissante des ressources et de la complexité d'extraction des nappes dont l'exploitation n'est pour l'heure pas rentable.

D'une manière plus générale, il est devenu primordial de pratiquer ce que d'aucuns nomment l'éconologie, c'est-à-dire l'adaptation de nos habitudes de consommation aux objectifs fondamentaux de préservation de nos ressources et de respect pour notre planète ; mais aussi de développer tous les outils qui agiront à un niveau plus global comme un multiplicateur d'efficacité de cette démarche individuelle.

Je souhaite que la France explore toutes les nouvelles pistes technologiques pour remplir ses obligations au regard du protocole de Kyoto, mais aussi parce que je pense que la maîtrise de ces technologies sera extrêmement porteuse économiquement dans les décennies à venir.


POUR ALLER PLUS LOIN


Notes

[1] voir Le Figaro Économie du 13 décembre 2006, Des camions plus propres grâce à l'Europe.

vendredi 08 décembre 2006

Vie Locale

Bilan de la réunion publique à la Maison des Associations

Richard Cazenave remercie l'ensemble des participants à cette réunion, notamment ceux qui sont restés debout dans le couloir par manque de place. Le député, ainsi que les élus de l'opposition grenobloise, justifient leur démarche d'écoute pour nourrir des projets et des ambitions pour Grenoble en vue du prochain renouvellement municipal. Cette réunion fait suite à d'autres réunions publiques bimensuelles.

L'achèvement du contournement de l'agglomération grenobloise par une Rocade Nord fut largement évoqué, car sa réalisation favorisera le transit dans les vallées, ainsi que l'extraction de nos voiries intérieures des vehicules transitaires et développera l'attractivité de notre territoire. La politique de non-choix du maire de Grenoble, son alliance électorale stérile avec les Verts, retarde l'élaboration d'un projet vital et financièrement réalisable. 82% des entreprises se déclarent dépendantes des conditions de déplacements dans l'agglomération, ainsi comment peut-on continuer à privilégier les dépenses de fonctionnement et de communication aux investissements d'avenir?

Fut également évoqué le problème de la cohabitation entre les cyclistes et les piétons sur les Grands Boulevards, qui crée des situations plus dangereuses que cocasses. En effet, bon nombre de passants se font bousculer par des cyclistes car ils marchent sur la piste cyclabe mal signalisée. Richard Cazenave a écrit une lettre à Michel Destot pour résoudre ce problème, ce dernier a répondu qu'il était très soucieux de cette situation mais n'a pas proposé de solutions.

Concernant la liaison Grenoble-Sisteron, Richard Cazenave a plaidé pour un aménagement de la route nationale entre le Col du Fau et le Col de Lus-la Croix-Haute, mais aussi pour un élargissement de l'A 480 pour fluidifier le trafic quotidien, et surtout saisonnier. L'idée est d'allier développement des routes et protection de l'environnement.

Dans le domaine social, l'accent a été mis sur la diminution du budget de l'action sociale à Grenoble depuis 1999 et le problème de certaines crêches qui n'accueillent pas assez d'enfants par manque de personnel.

A la demande d'un habitant, Richard Cazenave a explicité l'objet de sa mission parlementaire sur le co-développement. L'objectif de cette mission demandée par le Premier ministre est de créer des partenariats entre les pays sources d'immigration et les pays d'accueil comme la France, pour pousser l'Afrique vers le haut, notamment par la formation et l'emploi, et "aller au-delà des jumelages traditionnels".

Richard Cazenave, à la demande de Monsieur Henri de Choudens, Président de l'Union de Quartier Championnet-Condorcet, a confirmé qu'il sera bien, et quoi qu'il arrive, candidat à sa propre succession car il est le seul à pouvoir battre la Gauche sur la 1ère circonscription.

Comité des Citoyens

Samedi de l'info

Rendez-vous samedi 9 décembre à 11:00, à la permanence parlementaire - 3 boulevard Maréchal Joffre à Grenoble - pour discuter librement de l'actualité et débattre des sujets qui vous tiennent à coeur autour de Richard Cazenave.

jeudi 07 décembre 2006

Vie Locale

Réunion publique à la Maison des Associations

Richard Cazenave sera ce soir à 19:00 à la Maison des Associations, 6 rue Berthe de Boissieux , pour une réunion publique avec les élus de l'opposition municipale.

Vous pourrez les rencontrer pour aborder avec eux les sujets locaux ou nationaux qui vous tiennent à coeur.

lundi 04 décembre 2006

Général

Coup de chapeau aux Maires

[1]

Le Congrès des Maires est passé.
L'actualité a mis sur le devant de la scène bien d'autres sujets, mais je trouve qu'on passe un peu vite sur le rôle majeur qu'ils endossent au quotidien en première ligne des demandes de toute nature. Ils ont à résoudre chaque jour des problèmes qui dépassent de loin les prérogatives que la loi leur confère et les moyens dont ils peuvent disposer. Appelé à relayer vers d'autres institutions les demandes de leurs administrés, je peux attester de l'énorme investissement personnel que cela représente pour chacun d'eux.

Le Congrès des Maires a aussi été l'occasion pour les élus de Saint Ismier avec le Conseil des Enfants de visiter l'Assemblée nationale[2], comme l'avait fait le Conseil Municipal d'Enfants de Meylan quelques semaines plus tôt, et comme le font tout au long de l'année de nombreux élèves des établissements scolaires de la première circonscription.
L'éducation civique se passe beaucoup mieux quand on a la possibilité de visualiser les conditions dans lesquelles s'exerce la démocratie. Une démocratie que beaucoup ici critiquent ou dénigrent parfois, mais que tant d'autres ailleurs, à travers le monde, nous envient.

Notes

[1] de gauche à droite : Lucile Ferradou, maire de St Ismier ; André Eymery, ancien maire de Montbonnot-St Martin, Conseiller Général de St Ismier ; Jean-Michel Remande, maire de La Tronche ; Pierre Beguery, maire de Montbonnot-St Martin ; Alain Brenot, maire de St Nazaire-les-Eymes ; Jean-Pierre Vicario, maire de Corenc ; Richard Cazenave, député de l'Isère ; Nicole Sechaud, maire de Bernin ; Claudie Darnault, maire de Biviers ; Guy Cabanel, Conseiller Général de Meylan ; Marie-Christine Tardy, maire de Meylan.

[2]Pour visiter l'Assemblée nationale, écrivez-moi à rcazenave@assemblee-nationale.fr